Bilan de cette 1ère Cyclique !

Bonjour à toutes et tous,

Notre première Cyclique a réuni ce samedi une trentaine de cyclistes de tous âges. Merci à toutes et à tous d’avoir participé et d’avoir été, nous en sommes convaincus, les pionniers d’une belle aventure qui débute.

A notre passage, sûrement avez-vous remarqué les nombreuses marques de sympathie de la part des piétons, et même de la part des automobilistes surpris. Un hasard ? Non, car nous le méritons bien !

Seconde cyclique le samedi 15 juin !

2013-05-18-1cyclique

L’environnement, pas la seule raison…
Que ce soit dit une bonne fois pour toute : Le vélo n’est ni de droite, ni de gauche. S’il est vrai qu’en matière de pollution et de nuisances sonores, nous sommes imbattables, si certains partis écologistes soutiennent les mobilités dites douces pour des questions environnementales évidentes, ce ne sont que quelques unes des raisons pour lesquelles nous méritons un maximum d’égard et de respect.


La sécurité un point c’est tout
Contrairement aux automobilistes, quand nous enfourchons notre bicyclette pour nos trajets quotidiens, notre carrosserie, c’est nous ! Choisir la bicyclette, geste a priori anodin, est en réalité un engagement fort, et dans certains endroit plus qu’ailleurs…
En démocratie, la sécurité des plus vulnérables devrait être un principe fondateur de toute action publique. Que dire pourtant des voitures qui empiètent sur tous les trottoirs de Rambouillet ? Que dire aussi de ces belles paroles, quand des centaines d’enfants sont livrés à eux même dans la jungle des bagnoles, sur la route des écoles à 8h30, tous les matins ? Que dire enfin des rues limitrophes des écoles, limitées à 50 km/h alors que le bon sens les voudrait à 30km/h, voire à 20km/h ?

Modèle de pensée dépassé du passé
Certes, Rambouillet saucissonnée entre la voix ferrée et la nationale, acculée contre son parc, n’est pas une étude de cas facile à résoudre. Mais est-ce moins facile qu’à Chartres ou Versailles, deux villes d’égales importances qui ont engagé le virage de la mobilité douce avec succès ?

Sans attendre les conclusions de l’enquête publique, le nouveau Schéma Local de Déplacement actera un retard qui sera considérable en matière de développement pour Rambouillet. A travers lui, c’est tout un modèle économique qui échappe à cette ville. A vouloir reproduire le fonctionnement de la zone du Bel-Air, les commerçants du centre ville se fourvoient en faisant la part belle aux voitures. Combien d’amis nous disent qu’ils préfèrent aller faire leurs courses à Chartres. « Au moins la bas je peux circuler avec ma poussette », disent-ils à raison.

Mobilistes mobilisés
Vous trouverez ci-joint la lettre signée de M. le Maire , remise par M. Michel Lhémery, délégué aux transports, à notre arrivée à la mairie. Appel entendu donc, pour l’instant non compris… À défaut d’avoir été pris au sérieux dans ce nouveau SLD, nous avons bon espoir que la compétence prenne un jour le relais de nos mécontentements.

Alors continuons
La seconde cyclique sera le samedi 15 juin ! Toujours le même principe, un parcours thématique, des enfants, des ballons, des sonnettes et peut être un pique nique…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s