Enjeu global, village local

Echo

Un bel article dans l’écho du parc: Extrait!

En deux mots, il s’agit de faire connaître des alternatives concrètes, de rappeler qu’elles ne viennent pas toujours d’en haut et qu’elles peuvent aussi être mises en œuvre au quotidien, à un niveau local ou régional, individuel et collectif. « Changeons le système, pas le climat », rappelle le collectif qui, pour le prouver, organise à l’automne 2013 le premier rassemblement des initiatives écolo-éthico-citoyennes à
Bayonne. Au total 12 000 personnes se retrouvent autour de stands, de conférences, d’ateliers, de repas, d’expositions… En fin de journée, une déclaration solennelle lue par Christiane Hessel appelle à créer 10, 100,  1 000 Alternatiba en France et en Europe, dans la perspective de la COP21.
L’appel porte loin : Bordeaux, Toulouse, Rennes, Strasbourg, Paris, Tahiti. De nombreuses villes créent leur événement. Dans le Parc et ses environs, Centre Yvelines, Saint-Quentin-en-Yvelines et Rambouillet leur emboîtent le pas et prévoient de belles manifestations pour ces prochains mois.
Les festivités démarreront à la Verrière les 6 et 7 juin. Un village composé de 12 quartiers thématiques permettront d’aborder pas mal de sujets autour du climat et de la justice sociale. Depuis plusieurs mois, une centaine de bénévoles travaillent à son organisation. Certains cogitent, d’autres bricolent jusqu’à même réaliser de leurs propres mains composteurs et toilettes sèches pour la manifestation. « Le Parc accompagne les organisateurs pour que l’événement soit envisagé de façon éco-responsable, grace à une charte événementielle », précise la chargée d’animation Julie Tisseront.
À Jouars-Pontchartrain, les préparatifs vont également bon train. Dix groupes de travail planchent sur différentes thématiques : consommer autrement, éduquer, se déplacer, réutiliser, créer, se loger… L’idée d’un Alternatiba Centre Yvelines a germé dans la tête des membres de Villages d’Yvelines en Transition rapidement rejoints par des particuliers, une vingtaine d’associations locales et des partenaires institutionnels. « Nous sommes ouverts à tous, rappelle l’un des organisateurs Pierre Mormiche. L’organisation de ce festival est un défi qui demande beaucoup de monde. Toutes les formes de participation sont les bienvenues : organisation, coup de main ponctuel, partage de son réseau ou
de ses expériences… » À bon entendeur !

echo_67_article1

echo_67_article2

 

 

 

echo_67_article3

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s