Pétrole : le calme avant la tempête, d’après l’Agence Internationale de l’Energie

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) prévient dans son dernier rapport annuel : la planète pétrole est en passe d’entrer dans une zone à très haut risque, en dépit de ce que pourrait laisser croire la chute actuelle des cours de l’or noir. Conséquence de la révolution du pétrole « de schiste » aux Etats-Unis et du ralentissement de la croissance mondiale, la baisse spectaculaire des prix du baril menace de tarir les investissements indispensables pour repousser le spectre du pic pétrolier, confirme l’AIE.

Par Matthieu Auzanneau sur http://petrole.blog.lemonde.fr/2014/11/19/petrole-le-calme-avant-la-tempete-dapres-lagence-internationale-de-lenergie

La bulle des gaz et pétrole de schiste va bientôt éclater

L’extraordinaire progression de la production de gaz et pétrole de schiste aux États-Unis génère un questionnement dans tous les pays qui disposent de grandes quantités de cet hydrocarbure : faut-il se lancer dans ce nouveau type de production pour réduire notre facture énergétique ?

En 5 ans, la production d’hydrocarbures de schiste y a été multipliée par 14 pour le gaz et par 5 pour le pétrole. Cela représente une progression considérable qui ne manque pas d’attirer les regards et de provoquer une frénésie dans de nombreuses régions du monde. Mais l’expérience américaine offre de bonnes indications sur ce qu’implique une telle politique énergétique et sur sa durabilité. En effet, il est déjà question d’une «bulle» prête à éclater et nous allons voir pourquoi.

A lire sur : http://www.avenir-sans-petrole.org/article-la-bulle-des-gaz-et-petrole-de-schiste-va-bientot-eclater-115274530.html

Le pétrole pas assez cher ? | Oil Man

Le pétrole pas assez cher ? | Oil Man.

La baisse actuelle des cours de l’or noir aggrave les difficultés de financement de nouveaux projets pétroliers coûteux, mais indispensables pour continuer à compenser le déclin de nombreuses sources de pétrole conventionnel. – Le point sur les sources d’approvisionnement en pétrole conventionnel et non-conventionnel.

Conférence de Jean-Marc Jancovici

Il y a des lectures qui changent des vies, celle la a changé la mienne:
A voir et revoir 100 fois!

304909696

Retranscription de la conférence donnée par Jean-Marc Jancovici le 1er avril 2008 à l’occasion de l’Assemblée Générale annuelle de l’Association des Ingénieurs ESPCI:

L’ingénieur face à la contrainte carbone – Quels défis pour le 21e siècle ?

http://www.espci.org/fr/jancovici

Pétrole : hormis les non-conventionnels américains, la production mondiale a baissé en 2013 | Oil Man

Pétrole : hormis les non-conventionnels américains, la production mondiale a baissé en 2013 | Oil Man.

oil-producing-countries-past-peak-oct-2007

En dehors des nouveaux pétroles extrêmes et « non-conventionnels » d’Amérique du Nord (pétrole de schiste aux Etats-Unis et sables bitumineux au Canada), le reste des extractions mondiales a enregistré en 2013 un repli de 1,5 %, que ne suffisent à expliquer ni les sanctions contre l’Iran, ni la crise libyenne. Partout sauf en Arabie Saoudite, les vannes sont restées ouvertes à fond. 
Le Brésil voit sa production de brut reculer pour la troisième année consécutive, malgré le développement de ses champs offshore ultra-profonds
L‘Angola menace de rejoindre une longue liste de producteurs majeurs confrontés aux limites de leurs réserves d’or noir.